#neoptimiste MENU

Paris, je te quitte…
pour la Nouvelle-Aquitaine


En 2017, les parisiens étaient déjà 46%* a souhaité quitter la capitale. Depuis, la crise sanitaire est passée par là, accélérant le phénomène au profit des petites et moyennes villes.

Depuis la fin du confinement, début 2021, Paris, je te quitte, le média web pour les franciliens qui souhaitent quitter Paris a mené une étude pour étudier l’impact des confinements sur les projets de départ de Paris. Entre la démocratisation du travail à distance permettant de lever le principal frein à la mobilité et une volonté accrue de gagner en espace et en qualité de vie, cette nouvelle année 2021 est, dans la tête des franciliens, l’année idéale pour mettre en place leur projet de départ. Ils sont d’ailleurs 69% à avoir déjà entrepris des démarches en ce sens.

Paris je te quitte

Loin du phénomène passager, le sociologue Jean Viard, affirme dans son dernier essai que « La révolution que l’on attendait est arrivée ». Un ouvrage qui défend l’idée que « le monde d’après » a déjà commencé à s’esquisser à travers l’explosion du télétravail, l’exode urbain, l’urgence écologique et la prise de pouvoir des territoires.

« Depuis la fin du confinement, les Parisiens sont nombreux à vouloir concrétiser leurs projets de déménagement en région. »

Toujours d’après le média Paris, je te quitte, « si les métropoles restent bien évidemment très attractives, notamment grâce à leur marché de l’emploi dynamique, les villes moyennes séduisent également les franciliens. En effet, d’après cette étude, 45% des franciliens qui veulent quitter Paris souhaitent vivre dans une ville de moins de 100 000 habitants. Les petites villes de moins de 10 000 habitants ne sont pas en reste et attirent 20% des franciliens. »

La Nouvelle-Aquitaine se place d’ailleurs dans le Top 3 des régions qui séduisent le plus les franciliens, en tête, devant la Bretagne et la région PACA .

Si, près des ⅔ des franciliens n’ont pas de destinations fixes en tête, cela n’empêche pas qu’ils aient des critères de choix : qualité de vie, bord de mer, montagne, soleil, rapprochement familial, immobilier mais aussi dynamisme économique.

L’occasion pour la Nouvelle-Aquitaine de faire valoir ses nombreux atouts.

Pour consulter le dossier Nouvelle-Aquitaine sur le site Paris, je te quitte